La Ferme Rose à travers le temps

L’histoire de la Ferme Rose

En dehors des deux grandes seigneuries de Carloo et de Stalle, il existait encore à Uccle, à la fin de l’Ancien Régime, plusieurs petites seigneuries et d’importantes fermes censives relevant soit des deux grandes seigneuries locales soit du Duc de Brabant.

Au Moyen-Age, un manoir

Parmi ces fermes censives, figurait « t Hof ten Hove » dont les origines remontent au 13e siècle. « t Hof ten Hove », qui ne prendra le nom de Ferme Rose qu’au 19e siècle, a été construite le long de l’Ukkelbeek. « t Hof ten Hove » qu’on mentionne déjà dans les archives ecclésiastiques du Brabant dès 1287, formait alors avec le vallon et les bois de Boetendael un fief appartenant au Duc de Brabant géré par Jean de Curia, alias Jean van den Hove, échevin à Uccle de 1311 à 1342. A cette époque, « t Hof ten Hove » était très certainement composée d’un manoir et d’une ferme. Cette propriété passera dès le 14e siècle aux mains d’illustres familles brabançonnes telles que les Hinckaert, Maes, Van Cutsem, Lamberts, etc.

Un couvent, l’époque des temps modernes

« t Hof ten Hove » conservera sa fonction de ferme jusqu’au milieu du 20e siècle, mais à la fin du 19e siècle, pour une question de rentabilité, la Ferme Rose se transforme en ferme laiterie en s’adjoignant une guinguette. En 1927, on y installe un garage et, en cette même année, la société Caprine et Avicole d’Uccle y organise sa 2ème exposition de chèvres et de moutons. A cette époque, la ferme laiterie abritait également une sorte de petit théâtre de verdure. En mars 1954, le toit des étables situées au fond de la cour s’effondre et provoque la mort d’une partie du bétail. Le dernier fermier, Mr Albert Val, quitte la ferme et celle-ci est laissée à l’abandon.

De 1990 à 2010

Depuis mai 1990 l’asbl “La Ferme Rose” connaît un nouvel essor et compte parmi ses activités, des soirées café-théâtre, des conférences, des expositions et des concerts.
La location des locaux pour des expositions, mariages, baptêmes, fêtes privées, assure un soutien financier à l’asbl. Beaucoup d’activités culturelles voient le jour, notamment des ateliers de dessin, de théâtre, des expositions, des activités multi arts, des concerts, des cycles de conférences diverses.
Mais le bâtiment nécessite une rénovation totale. De nombreux contacts sont pris avec la Commission des Monuments et site sous la houlette du bureau d’étude en association momentanée AAC & Origine.

Aujourd’hui

Les rénovations entreprises en 2011 ont porté sur l’ensemble du site. Celles-ci ont été réalisées en tenant compte de la structure de base et en respectant au mieux les caractéristiques propres du lieu, telles que la façade, repeinte dans sa couleur originelle ou l’enduit à la chaux utilisé pour les murs intérieurs et extérieurs.

Aujourd’hui, la Ferme Rose propose de nombreux espaces plus étendus qui garantissent une meilleure acoustique et ventilation. Elle bénéficie également d’un aménagement spécifique pour faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite.

Après 5 ans de travaux, c’est presqu’une nouvelle Ferme Rose qui voit le jour… Mais elle a gardé le charme de son ancêtre.